Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 11:03

 

Chers amis,

 

L'été a été chaud, voire torride, ensoleillé à la limite de l'insolation, bref, tout ce que j'aime...

Pour accompagner ces semaines de farniente, voici mon TOP3, qui a fini par faire hurler mes enfants tellement ils les ont entendues durant ce happy summertime !

Trois musiques à écouter en boucle et en voix-off, omniprésentes, histoire de garder la pêche, la forme et le plaisir.

Venez danser avec moi, tous en piste, et jusqu'au bout de la nuit: en maillots de bain mouillés, pieds nus sur le sable éclairés par la lune et les étoiles filantes, ou en tenue à paillettes dans les stroboscopes de votre boîte branchée, ou détendus, avec encore du sel sur les lèvres, les cheveux hirsutes et de la crème solaire sur les jambes, affalés dans les canapés défoncés mais ô combien confortables de votre maison de vacances...

Pour commencer, Get Lucky, évidemment, pour se mettre dans l'ambiance, car être en vacances c'est définitivement une chance et un grand bonheur. Chance de se réunir autour de sa famille, chance de retrouver ses amis préférés, chance de croquer dans un abricot juteux, boire un verre bien frais, décortiquer des crustacés au bord de l'eau, rêvasser, bouquiner peinard et danser.  

http://www.youtube.com/watch?v=5NV6Rdv1a3I

 

 

Poursuivons avec Blurred Lines, parce que c'est drôle, complètement décalé, que les voix m'amusent, que le rythme est totalement addictif, que la video est sexy et ne se prend pas au sérieux; parce que l'été se joue aussi au second degré, côté fun. Etirez les lèvres, entrouvrez la bouche, souriez, vous y êtes, et là, voilà, maintenant, éclatez franchement de rire ! C'est bon, non ? Quelques minutes de vie de gagnées et une journée qui commence bien.. même avant le café ! 

Les vacances côté jeux, fous rires au petit déjeûner, blagues et concours de photos à grimaces, courses à vélo et feux d'artifice. On ne se prend pas au sérieux, on relâche la pression, et on se marre...!

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=RA01pdI0jng

 

 

 

Et enfin Treasure, pour une love déclaration retro-funky à la Mickaël et tendre à la Bruno. Déhanchez-vous, passez la main dans ses cheveux, tournez, faites un clin d'oeil, prenez-vous par la main, envoyez-lui un baiser du bout des doigts, chantez à tue-tête les yeux dans les yeux, enlacez-vous et fermez la porte aux voisins.

L'été, on est bien sûr tous bien plus séduisant, c'est connu, n'est-ce-pas ?...Sous le soleil, les phéromones s'emballent: la peau est dorée, douce et veloutée, les traits sont détendus, on a enfin du temps pour soi et pour l'autre. La fatigue cède le pas, le compte de sommeil remonte et le temps passé au lit grimpe proportionnellement.  Parce qu'à deux, les vacances, c'est au moins deux fois mieux non ?

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=nPvuNsRccVw

 

Trois petites chansons qui rentrent dans la tête et grésillent joyeusement, comme le ressac hypnotisant des vagues, l'appel à jouer des enfants, la camionnette du marchand de glaces ou le son des cigales.

 

Bonne rentrée à vous, et n'oubliez pas de venir me raconter vos impressions estivales et musicales !

 

Claire,

  (reposée, rechargée à bloc, bronzée, en direct de Dublin et évidemment prête pour un été indien ;-)...)  

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable
  

Repost 0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 13:42

Bonjour les amis,

Ca faisait bien longtemps que nous n'avions pas parlé musique...

Voici un florilège de ce que j'écoute et qui me plait en ce moment: du bon gros son rock, de la variété frenchie, de la pop acidulée, du jazzy dansant...

A vos écouteurs ? Prêts ? Dansez !



The Gossip, en first choice, histoire de bien chauffer l'ambiance ... et parce que l'énergie, le look et la voix de Beth sont stupéfiants:

http://www.youtube.com/watch?v=KLLxdcrk0-s


Second position, pour le délire totalement déjanté du personnage !!!

Philippe Katerine, j'adooooooore regarder danser les gens...!


http://www.youtube.com/watch?v=VeTIU3EE1is

Coup de coeur pour le second single du dandy vagabond au chapeau troué, Charlie Winston





Une découverte...: la sale petite peste au sourire extraordinaire, Inna Modja




http://www.youtube.com/watch?v=t-9sJ9lT4a0

et pour chanter fort, fort, très fort dans sa voiture le nouveau Muse évidemment !



et..bien sûr, parce que c'est fun, pop et de toutes les couleurs: le nouveau Mika !


http://www.youtube.com/watch?v=jX9neig2b50

Passons à un peu de chauvinisme du haut d'Eiffel et de ses arbres chevelus...


et impossible de terminer sans que vous partagiez avec moi le plaisir de découvrir, enfin, le dernier album de M, Mister Mystère...



http://www.youtube.com/watch?v=JfN74MO0Jlc

Et vous ?

Qu'est ce qui vous fait danser, sourire, chanter, bouger ?


A bientôt,

Claire

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

Repost 0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 21:22



Il est le "Mister Funky" de la chanson française...

Frais, pétillant et souvent euphorisant, son style a su charmer le public aussi bien sur CD que sur les planches, où Sinclair se fait un plaisir d'électriser les foules. Révélé vers le milieu de la décennie 90, il a su garder son authenticité et une place de premier plan au fil des albums et des années.

 Sinclair est  souriant, a une coquetterie dans l'oeil et la coiffure en pétard, se révèle excellent musicien et cultive à fond son côté un peu décalé et se moque bien du star system. Depuis quelques années, il fait la pluie et le beau temps sur la scène musicale française. Tout commence en 1993 ; l'artiste encore anonyme sort discrètement son tout premier opus, « Que justice soit faite » et c'est la révélation ! Le public adhère rapidement au « Système Sinclair » et les critiques sont unanimes : une nouvelle étoile est née... Depuis, Sinclair continue son petit bonhomme de chemin, aligne les albums à la même vitesse que les tubes : « Votre image », « A la ronde », « C'est si bon comme ça », « Ensemble » et dernièrement « Ca m' fait plus mal », un titre dédié à sa compagne, Emma de Caunes. Le chanteur, aux multiples talents (il est auteur-compositeur et arrangeur) a mûri, ses textes sont mieux tournés, plus lucides, plus tendres et nous plongent au cœur de sa vie quotidienne. Les mélodies sont très rythmées. Sinclair a trouvé sa voix : un savant mélange de soul, de pop et de funk. Sur scène, la magie opère. Déjanté, il sautille, se déhanche et bondit des quatre coins de la scène. Un show surprenant où l'artiste partage enfin, avec le public, son grand amour pour la musique noire-américaine. Dernier album : "Morphologique" (octobre 2006)





Sinclair
, de son vrai nom Mathieu Blanc-Francard, nait le 19 Juillet 1970 (entre nous, une très belle année...)

Elevé dans la région parisienne, Mathieu décide de se consacrer à la musique à l'âge de 15 ans, délaissant sa scolarité et ratant son baccalauréat. Travaillant la guitare et les claviers, il se familiarise aussi aux techniques de studio. Attiré par la musique noire-américaine, il s'intéresse à la voix et aux mélodies de Stevie Wonder dont il est un grand admirateur, mais aussi à la technique de guitare de Jimi Hendrix, au funk de Sly Stone et enfin aux innovations de Prince.

En 1992, avec l'aide de son frère, il enregistre dans son appartement l'album Que justice soit faite, sur lequel il joue de tous les instruments sauf la batterie. L'album sort en 1993 et donne lieu à un premier single intitulé Votre image. Ce funk à la manière française séduit le public jeune. Son premier concert, avec neuf musiciens, se déroule au New Morning le 12 mai 1993. Puis il enchaîne une centaine de concerts en France, en Europe et au Canada. Sinclair est récompensé aux Victoires de la Musique par le titre de révélation de l'année 1995.

Il sort en 1995 son second album, Au mépris du danger, enregistré avec son groupe dans la campagne française. Le style ne diffère pas du précédent, même si les arrangements sont devenus plus sobres et les mélodies sont valorisées. Le premier single s'appelle À la ronde. Les tournées reprennent avec le groupe Le Système. Au terme de 250 concerts, le chanteur s'arrête enfin et devient sédentaire.

En 1997, après l'expérience intensive de la scène, Sinclair sort un nouvel album La Bonne attitude, qui marque un véritable tournant avec des chansons qui se démarquent de ses influences passées et s'orientent vers une écriture plus française.

Après avoir tourné toute l'année 1998, Sinclair clôt son tour de France au Zénith de Paris le 28 novembre. Cette soirée donne d'ailleurs lieu à un album live qui sort en 1999. Au programme, des titres phares comme Si c'est bon comme ça, Ensemble ou L'Epreuve du temps. Un seul titre est inédit, Ici et maintenant, écrit spécialement pour la tournée.



En septembre 2001, sort Supernova Superstar, contenant douze morceaux enregistrés dans le studio Labomatic, qui appartient à son père Dominique, à son frère Boom Bass et à lui-même. Toujours aussi largement influencé par le funk, Sinclair compose, écrit et arrange l'ensemble des chansons. Le premier single Ça m'fait plus mal, est dédié à sa compagne, l'actrice Emma de Caunes qu'il épouse en septembre. Il programme ensuite une tournée des clubs pour « se chauffer ». La grande tournée démarre en janvier 2002 alors que l'album atteint les 100 000 exemplaires vendus.
En 2002, sort la BO du film Mon idole de Guillaume Canet dont Sinclair est l'auteur.  En 2004 sortent dans un Digipack un nouvel album, Comme je suis, et un « Best of ». Comme je suis, qui contient neuf nouveaux morceaux, est aussi le titre du premier single extrait de cet album. Le single suivant Heureux quand même est largement diffusé en radio. Le « Best of » 1992-2004, quant à lui, contient les plus grands succès de Sinclair.
Ami des belles femmes (il a épousé Emma de Caunes, puis a divorcé quelque temps plus tard, avant de se consoler avec Marion Cotillard), il est désormais étiqueté "personnage à part de la Scène Française", ce qui veut dire qu'il ne vend pas des tonnes d'albums, mais qu'il bénéficie d'une caution "bonne musique"...

Son atout : son image de vrai musicien sans concessions.
Son handicap:...idem !



Quelques chansons à écouter:

Ca m'fait plus mal...!
http://www.youtube.com/watch?v=ZWlTK6h40O4

Heureux quand meme...
http://www.dailymotion.com/video/xm4f5_sinclair-clip-heureux-quand-meme_music

Ensemble
http://www.dailymotion.com/video/x1hol5_clip-ensemble-de-sinclair_music


Et vous vous l'aimez ?


A très vite pour vos réactions en commentaires...

Claire

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 22:14



Camille

 

 

 

 

 

 

Voilà le site officiel de cette artiste étonnante...
http://www.camille-music.com/hole.php?lang=fr


 

En 2005, Camille sort l'album Le Fil, un album au concept étonnant, construit sur le « fil » ou le « bourdon » : une seule note, un si en l'occurrence, qui forme un long segue du début à la fin de l'album (et même pendant 35 minutes après la dernière chanson).

 

Fille d'une mère enseignante et d'un père musicien, hypokhâgne suivi de Sciences Po Paris, elle consacre son stage à la production de son premier opus, Le Sac des filles, en 2002. Les multiples collaborations suivant cette première parution attirent l'attention sur la jeune chanteuse

 

Toutes les chansons sont construites sur une exploration de la voix, avec pour seul instrument une contrebasse et parfois un clavier. Sur scène, Camille reproduit ce minimalisme. Elle utilise l'oversampling pour retrouver la complexité des arrangements vocaux de l'album. Cette fois la critique est unanime et salue l'originalité de l'œuvre.
Le single Ta douleur fait un carton et Camille enchaine interwiews et passages télévisés. Douze mois après sa sortie, l'album est
disque de platine, il approche les 500 000 exemplaires vendus. Tandis que le prix Constantin puis deux Victoires de la musique confirment l'adhésion de la profession, la longue tournée qui suit démontre l'engouement du public. 

En 2006, suite logique de cette tournée, sort son album
Live au Trianon. S'ensuit une série de concerts à l'international. En juin 2006, Camille chante les Ceremony of Carols de Benjamin Britten, et une création autour de 12 prières du monde.


Son troisième album studio, en anglais, Music Hole, est sorti le 7 avril 2008. C'est un pari acoustique énorme, et il déborde d'énergie communicative et vitaminée.

Même Claire Chazal en parle...!

 

 

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,3809058,00-camille-chanteuse-english-.html



Choisissez les chansons que vous voulez découvrir sur ses pages Myspace

http://www.myspace.com/camilleofficial


Personnellement, j'adore la liberté incroyable qui se dégage de l'ensemble de son travail.
Ses morceaux sont assez inégaux, chacun comme une nouvelle expérience tentée par l'artiste; on aime, on zappe, on réécoute, on rit, on passe, on se rappelle, on fredonne...L'originalité est un risque qu'elle prend à 100 à l'heure et assume au fil de ses trois albums.



Ce qui me séduit surtout c'est cette impression énorme qu'elle s'amuse, donne tout ce qu'elle a, improvise, module, joue avec sa voix, ondule, résonne, utilisant tout son corps comme un seul instrument de percussions étranges et désordonnées...
Elle semble se moquer totalement de son image, d'être belle, à la mode, de faire plaisir ou de séduire qui que ce soit...
Elle vit un peu en apesanteur, en somnambule, irrésistible !
L'écouter est complètement libérateur, détendant, rafraîchissant.


Je vous laisse en sa compagnie,
dites moi ce que vous en pensez !



A bientôt, et passez de bonnes vacances si elles ont déjà commencé pour certains ou arrivent pour d'autres...

Claire

 

 

Repost 0
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 22:21

 

 



Son site officiel: http://depalmas.artistes.universalmusic.fr/

Son site de fans: http://www.de-palmas.net/biographie.htm




Bonjour chers amis,

Voilà un autre de mes chouchous...! Gérald de Palmas...

Je connais et possède tous ces albums, les bonus, les lives, les DVD de tournée, les paroles de toutes ses chansons, les accords de sa guitare et les accents de sa voix si particulière...
Je le suis depuis ses débuts, et j'adhère à mort...!  Rien à jeter...
GdP est accoustique, romantique, mélancolique et atypique. Il se moque d'être une star, n'aime ni les photos ni les interviews, cultive les amitiés rares et m'enchante par ses balades entêtantes et faciles.
En concert, il grimace, complice de ses musiciens, fuyant les lumières, à peine rasé, sourcils froncés et tenue décontractée, concentré sur sa guitare... Il est timide, généreux, souriant, gauche et heureux...100% plaisir pour son public.



Gérald de Palmas, de son vrai nom Gérald Gardrinier, est né de parents géomètre et professeur de français. Il a pris le nom de sa grand-mère maternelle Roxane de Palmas.

À l'âge de dix ans, il quitte La Réunion pour s'installer à Aix-en-Provence. À treize ans, Gérald découvre le ska et se passionne pour la musique. Il rencontre dans une discothèque, un soir, Étienne Daho qui lui offre un contrat et Gérald se retrouve ainsi dans le groupe Les Max Valentin. Mais l'ambiance de groupe ne plaît guère à Gérald, qui décide donc de quitter Les Max Valentin et de faire cavalier seul. Pendant sept ans, il compose seul ses chansons et en 1994, juste après avoir remporté le concours du talent de demain sur M6, il sort son tout premier album, La Dernière Année, qui contient le tube Sur la Route. Une victoire de la Musique en 1996 lui permet de prouver qu'il a bien réussi.

Par la suite, il enchaîne avec un deuxième album sorti en 1997, qui s'intitule Les Lois de la Nature (la même année naît son premier enfant, un petit garçon nommé Victor) et ne connaîtra pas un grand écho.


E
n 2000, Jean-Jacques Goldman  lui redonne confiance en lui et en lui écrivant les parole de J'en rêve encore. Gérald est fin prêt à revenir sur la route du succès. Il écrit et compose dix des douze chansons de son nouvel album, Marcher dans le Sable.

 
L'année
2002 est l'année de la consécration : Victoires de la musique, NRJ Music Awards, une tournée de plus de 180 concerts. Sa chanson Tomber, sur des paroles de Maxime le Forestier, passe même l'Atlantique, Céline Dion la reprenant en anglais sous le titre Ten days. Fin 2002, à l'issue d'une tournée qui a affiché complet dans toutes les villes de France, un album et un DVD live sont édités.

 
Deux ans plus tard, en 2004, il revient avec son quatrième album, Un Homme sans Racines, un album plus intime aux musiques plus dépouillées mais toujours dans le même style mélancolique.



En outre, Palmas a participé à plusieurs reprises aux concerts des Enfoirés, a été choriste dans la plupart des albums du chanteur de funk Sinclair, et a écrit la chanson Marie pour Johnny Hallyday sur l'album À la vie, à la mort.

...........................................................


Voici quelques unes de mes chansons préférées, extraites de ses différents albums, mais le choix est rude...:


Elle habite ici
http://fr.youtube.com/watch?v=NY0vud5g9pE
Imprimer la chanson Elle habite ici de Gérald De Palmas à partir d'une fenêtre en mode texte et sans publicité  :-) Envoyer le texte Elle habite ici de Gérald De Palmas à un ami Favori 

Je connais une fille hors normes
super belle et toujours en forme
une de celles que l'on voudrait
pour la vie â ses côtés

Je la croise tout les matins
quand elle passe avec son chien
si il pleut et qu'elle rentre plus tôt
je fais du feu , je fais le beau

{Refrain:}
Elle habite ici
elle dort dans mon lit
car elle habite ici
chez moi

Je connais une fille hors normes
super belle et toujours en forme
ca fait un moment que je la cherchai
je suis patient et plutôt obstiné

{au Refrain}

Il ne faudrait pas que la routine nous tue
c'est pourquoi je fais comme si
rien ne m'était dû, ne m'était dû

{au Refrain, x2}

Elle habite ici,
elle dort dans mon lit...




Une autre, plus ancienne:
Mary Jane
http://fr.youtube.com/watch?v=DkET4wgmtfA

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleure pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Assis tranquille, je vais bientôt partir
Tu viens me dire au revoir avec le sourire
Ta robe est si courte, j'ai beaucoup de mal
A contenir mes pulsions animales

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleure pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Tu m'auras fait toute la panoplie,
La danse du ventre du Lundi au Vendredi
Je fus sensible à ta sollicitude
Mais je dois quitter maintenant à jamais le Sud

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleure pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième

Assis sur le pont je me rappelle
Du voyage aller qui m'éloignait de ma belle
Je prie pour que ma douce et tendre
Soit restée tranquillement chez moi à m'attendre

Mary Jane, Mary Jane, Si je pars
C'est que mon coeur est ailleurs
J'ai déjà fait ma vie, j'en suis heureux d'ailleurs
Mary Jane, Mary Jane,
Ne pleure pas, tu n'auras aucun problème
A trouver un mari, le cinquième ou le sixième.



Et encore une ...

Les Lois de la Nature
http://fr.youtube.com/watch?v=46YJdSn-Utc

La nuit est belle, je drague la lune
Voilà bientôt une semaine qu'elle m'allume
J' aime perdre mon temps à sourire aux anges
Ce n'est pas important si ça vous dérange

{Refrain:}
Car désormais,
J'obéis aux lois de la nature
Je ne me lève pas quand c'est trop dur
Je ne connais pas la peur
Mon corps et mon coeur sont sûrs...

J'ai vécu longtemps votre système
Le pouvoir de l'argent, tout le monde l'aime
Je perdais le sommeil, je perdais mon calme,
Alors, j'ai touché le soleil, pour sauver mon âme

{au Refrain}
Et désormais...




allez, puisque vous êtes gentils... un petit bonus, un pur moment de bonheur à écouter en boucle:
http://fr.youtube.com/watch?v=Kb_e4mwK0P0&feature=related


Et...oui...le nouvel album est en train de sortir...viiiiiiiiiiiiite !




Vous m'en direz des nouvelles...?

J'attends chacune de vos réactions avec toujours autant d'impatience,
à bientôt,

Claire

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

 
 

 





Repost 0
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 13:32




Bonjour à tous,

Aujourd'hui j'adresse un spécial-hommage-musical à la jeune chanteuse Rose...

Les textes sont chantés sur une musique le plus souvent à la guitare, mais l'on retrouve aussi du piano, de l'harmonica, donnant parfois un style piano-bar jazz, à cet album.
Rose est avant tout une chanteuse à textes, qui s'inscrit parfaitement dans les talents de la nouvelle scène française.
Des balades sur l'amour, la vie, avec un ton décalé, et vrai !
Rose c'est avant tout une maîtrise des mots, une diction très claire, qui permet non seulement de s'imprégner rapidement des paroles mais aussi de les comprendre ( :oD )
Beaucoup de finesse dans son style d'écriture…façon poésie, façon journal intime. Rose et sa guitare, un univers à part, un talent à l'état brut.

Rien de tels que les mots de Rose pour se faire une idée de l'auteur...Auteur-compositeur-interprète, voilà une artiste complète qui nous plonge dans un univers folk, très agréable. Elle porte souvent de grande bottes de cuir, un jean, et sa guitare ! Après avoir décortiqué, écouté, apprécié et chanté ses morceaux, je dirais que cette fille vaut le détour, il faut en faire le tour, s'offrir des retours sur les titres les jeux de mots et les rimes.

Rose parle de sentiments sans s'y noyer, au contraire, elle a pris suffisamment de distance pour nous retranscrire ses impressions fortes avec des mots parfaitement choisis.





Voici le clip de sa chanson Ciao Bella, dediée à son grand-père.
http://fr.youtube.com/watch?v=i_VuIgOVWx4&feature=related



 Découvrez une à une les chansons de son superbe album sur son site officiel...
http://www.rose-lesite.fr/
ou bien,
allez sur son site underground:
http://www.ciaobella.fr/?page=audio&id_article=544#544

Voici les paroles de la chanson La Liste:

Aller à un concert
Repeindre ma chambre en vert
Boire de la vodka
Aller chez Ikea
Mettre un décolleté
Louer un meublé
Et puis tout massacrer
Pleurer pour un rien
Acheter un chien
Faire semblant d’avoir mal
Et mettre les voiles
Fumer beaucoup trop
Prendre le métro
Et te prendre en photo
Jeter tout par les fenêtres
T’aimer de tout mon être
Je ne suis bonne qu’à ça
Est ce que ça te déçoit ?
J’ai rien trouvé de mieux à faire
Et ça peut paraître bien ordinaire
Et c’est la liste des choses que je veux faire avec toi

Te faire mourir de rire
Aspirer tes soupirs
M’enfermer tout le jour
Ecrire des mots d’amour
Boire mon café noir
Me lever en retard
Pleurer sur un trottoir
Me serrer sur ton coeur
Pardonner tes erreurs
Jouer de la guitare
Danser sur un comptoir
Remplir un caddie
Avoir une petite fille
Et passer mon permis
Jeter tout par les fenêtres
T’aimer de tout mon être
Je ne suis bonne qu’à ça
Est ce que ça te déçoit ?
J’ai rien trouvé de mieux à faire
Et ça peut paraître bien ordinaire
Et c’est la liste des choses que je veux faire avec toi

ha ha
ha ya
ha ya
ha ha
Je sais je suis trop naïve
De dresser la liste non exhaustive
De toutes ces choses que je voudrais faire avec toi
T’embrasser partout
S’aimer quand on est saouls
Regarder les infos
Et fumer toujours trop
Eveiller tes soupçons
Te demander pardon
Et te traiter de con
Avoir un peu de spleen
Ecouter Janis Joplin
Te regarder dormir
Me regarder guérir
Faire du vélo à deux
Se dire qu’on est heureux
Emmerder les envieux.

......................................................................................................

Et pour conclure: une interview de l'artiste !

Eclosion d'une star

INTERVIEW DE ROSE


Une chanteuse folk à la plume poétique. Un premier album au succès immédiat. Une voix chaude qui parle d’amour et de névroses sans tabou. Rencontre avec Rose, en pleine tournée marathon dans l'Hexagone, quelques jours avant son concert à guichets fermés à la Cigale.


 

Cheveux longs détachés, jean, bottes en cuir et voix rauque, c’est avec le sourire et un brin de timidité que Rose se prête au jeu de l’interview. Pour sa passion, celle des mots et des notes, l’ancienne institutrice a tout plaqué à 27 ans pour suivre la voie de son idole Janis Joplin et se lancer dans la chanson. Elle raconte simplement et avec sympathie comment une rupture a changé sa vie. Un mal pour un bien finalement…


Votre premier album fait un véritable carton. Vous vous attendiez à un tel succès ?

Non, pas du tout. En plus, tout cela est arrivé très vite. Il s’est passé à peine un an et demi depuis le jour où j’ai écrit 'La Liste' et aujourd’hui. Avec l’engouement qu’il y a eu sur cette chanson, je me suis dit que la maison de disques savait sûrement où elle allait, et que ça allait être un bon single. Mais quand je l’ai composée, je ne me suis pas dit que ce serait le titre phare de l’album.


Pourquoi avoir attendu si longtemps pour vous lancer ?

Parce que je ne pensais pas en être capable. Ecrire, ce n’est pas quelque chose de nouveau. J’écris depuis que je suis toute petite. La guitare, c’est mon père qui m’a appris à en jouer. Je chantais souvent, mais jamais mes compositions. En fait, j’ai compris tard que je pouvais prendre ma guitare, mes textes et écrire une chanson.


Vous tirez votre nom de scène du film 'The Rose', inspiré de la vie de Janis Joplin… D’où vous vient cet engouement ?

C’est arrivé tard, vers 20 ans peut-être. Je suis tombée sur quelques images d’elle et le coup de foudre a été immédiat. J’ai cherché tout ce qui était en rapport avec elle. Il n’y avait pas énormément de choses, car sa carrière a duré de 24 à 27 ans ! Mais j’ai tout vu, tout lu. J'ai tous les albums, les biographies… Ca ne m’était jamais arrivé, je ne suis pas du tout dans l'esprit fan, d'habitude. Mais là, c’était tout le personnage, sa vie, tout ce qu’elle inspirait, tout ce qu’elle respirait. Pour moi c’était impressionnant cette façon de se rendre belle en chantant.


Vous avez des points communs avec elle ?

Un petit peu. Disons que c’était une époque où les drogues prenaient le dessus. C’était pratiquement normal. Quand on voit les images des festivals, tout le monde était sous acide. C’est une ambiance particulière, et ça aujourd’hui, je ne l’ai pas. Mais c’est vrai que le côté festif, un peu "brûler la chandelle par les deux bouts", ne pas trop se ménager (comme dans la chanson 'Je m’ennuie'), c’est un peu moi. D’un point de vue musical par contre, on ne peut pas vraiment dire que j’ai la même voix ! (rires)


Comment est né cet album ?

Au coup par coup. Il y a eu une rupture, qui a entraîné 'La Liste', et j’ai réussi très rapidement à trouver les gens pour faire l’album. On m’a demandé si j’étais capable de rentrer en studio en mars, il me manquait dix titres. Ensuite, c’était tout ce que je vivais après cette rupture. C’était : on me fait un sale coup, j’écris 'Sombre con' ; je vais mieux, j’écris 'Rose' ; je rencontre quelqu’un, j’écris encore autre chose. Voilà, c’était au coup par coup, tout ce qui s’est passé pendant un an.


Cet album est finalement très intime. Vous n’aviez pas peur de rendre votre histoire banale en l’entendant sur les ondes ?

C’est un peu ce qui s’est passé, mais c’est aussi ce qui fait la réussite d’un album. Quand ça devient banal, commun, c’est que c’est populaire et que c’est arrivé à tout le monde. Au final, j’ai raconté mon histoire et je ne suis pas un ovni… C’est arrivé à tout le monde de se faire plaquer, de souffrir, de perdre quelqu’un de cher et puis de faire la fête. Donc je ne suis pas la seule, beaucoup de gens se sont reconnus et finalement ça fait plaisir de se dire que j’ai parlé pour moi et aussi pour 200.000 personnes qui ont acheté l’album. Et puis j’adore raconter ma vie. Je parle beaucoup de moi alors au moins, là c’est fait. (rires)


Si on revient sur l'ordre des chansons de cet album... Il se termine sur une chanson très belle mais très noire, 'Je ne sais pas'. On se demande si finalement aujourd’hui, ça va ?

A ce moment-là, ça n’allait pas, mais aujourd’hui, ça va très bien. Cette chanson, c’était un peu la conclusion. J’avais tout raconté et à la fin je me suis dit : "Bon le bilan aujourd’hui, c’est quoi ?" J’étais en studio quand j’ai composé cette chanson et je me demandais vraiment comment je me sentais. "Est-ce que ça va mieux ? Est-ce que je l’attends toujours au bout d’un an ?" Et je me suis rendu compte que je ne savais plus du tout. Je ne savais pas où j’en étais, je ne savais pas si je l’aimais juste pour avoir un but. Pendant un an, je criais haut et fort que je voulais qu’il revienne. Au final, est-ce que je le voudrais, s’il revenait ? Je ne savais plus du tout. Si j’étais heureuse ou pas…



Cette rupture a servi de moteur à votre création. Aujourd’hui vous allez mieux. Etes-vous encore inspirée ?

C'est vrai, c’est cette rupture qui m’a inspirée à 200 %. Aujourd’hui, c’est très dur. C’est un peu la galère. Le manque de temps joue aussi. J’écris surtout quand je m’ennuie. Je suis là, j’ai la tête ailleurs, je pense à des choses, un mot, un truc, je lis… Les idées me viennent en lisant. Aujourd’hui, je n’ai plus le temps de lire, plus le temps de m’ennuyer. Dès que j’ai dix minutes, je dois penser à des choses vraiment concrètes donc je n’ai plus d’ennui et plus de solitude parce que, quand on est en tournée, on n’est jamais seul… Alors voilà, il faut que j’apprenne à écrire dans ces conditions-là. Dans le bonheur et non plus dans l'ennui.


Votre rapport à la scène ? C’est quelque chose que vous aimez ?

Que j’ai appris à aimer, plutôt. Au départ, c’était dur, je n’en avais jamais fait. Et puis j’avais eu l’album entre les mains pendant presque un an et demi avant la première scène. Donc je n’aimais plus mes morceaux et j’étais un peu dans l’angoisse de les jouer. J’avais déjà joué mille fois ‘La Liste’ en promo. Et puis j’ai trouvé mes musiciens, on a tout retravaillé, on a bossé, jusqu’au moment où, un jour, au bout d’une dizaine de dates, j’ai pris du plaisir sur scène. Parce que je ne peux pas faire un truc que ne j’aime pas. Un morceau comme 'Je m’ennuie', je n’arrivais plus à le faire tel qu’il est sur l’album et, pendant une dizaine de concerts, on ne l’a pas joué. Donc je l'ai modifié. Et maintenant, je suis contente des nouveaux arrangements. 'La Liste' a changé aussi. Tout a changé…


Quelles sont vos influences ?

Disons que, musicalement, c’est toute la musique folk des années 1970 : Bob Dylan, Joni Mitchell, James Taylor, ce genre de choses. Et au niveau des textes : Gainsbourg, Brassens et Alain Souchon.


C’est d’ailleurs Alain Souchon qui vous a offert votre première scène. Comment vous êtes-vous connus ?

Ca s’est fait un peu par notre maison de disques. On ne peut pas dire que c’était une vraie rencontre artistique, au départ ! Mais on lui a fait écouter mes chansons, et il a aimé. Donc on s’est rencontrés sur place, à l’Olympia et il a été super, il m’a présentée… C’était un vrai bonheur. Surtout, il m’a dit qu’il avait beaucoup aimé les textes, et comme je le place parmi les artistes qui écrivent le mieux en France, j'étais honorée.


La scène est souvent stressante. Que faites-vous avant de commencer un concert ?

Je vide une bombe de laque. Je mets tout mon stress dans ma coiffure. Au lieu de me chauffer la voix, je reste des heures à me coiffer. Ca m’évite de penser. Alors que tout le monde s’en fout, parce qu’au bout d'un quart d’heure, je transpire tellement que la coiffure tombe, je dégouline… C’est assez drôle. Je le dis au public, d’ailleurs : "Vous savez que j’ai mis une heure à me coiffer ?” (rires)


Travaillez-vous votre voix, chaude et rauque ?

Je fume deux paquets par jour ! Il faut bien s'en occuper... (rires) Non, disons plutôt que je la néglige.


Un second album en préparation ? Dans la même veine ?

Il ne sera pas en anglais. Pas trop rock’n’roll non plus. Ce qui est sûr, c’est qu’il sera moins jazzy. Pour celui-ci, je ne savais pas comment composer, j’ai fait mes chansons comme ça. Mais, à la base, je n’ai aucune culture jazz, c’est étrange. Surtout que je n’aime pas spécialement ça. Au niveau de la composition de l’album, ce sera plus roots, plus folk. Là, il y a eu des trucs un peu trop produits à mon goût. Mais ce ne sera pas avant janvier 2009, de toute façon. C’est long, j’ai hâte de l’écrire mais, en même temps, j’ai envie d’aller au bout de mon premier album et de rencontrer tous les gens qui l’ont aimé.


Les textes seront toujours poétiques ?

J’espère. Car mes textes, je les aime. C’est vrai que ça perd du sens à force de les chanter, et c’est vrai que parfois je me demande comment j’ai pu écrire de telles choses... Sur 'Julien', je me dis que ce n'est pas possible ! Mais j’arrive à me remettre dedans quand je chante. Je suis une bonne comédienne, peut-être. Quand je chante 'Ciao bella', je pense à mon grand-père, quand je chante 'Julien', je me vois allongée par terre en train de pleurer, je repense à tout ça. En tout cas, le prochain album sera plus positif…



Si vous ne deviez garder qu’une chanson de l’album ?

Ce n’est pas ma préférée, mais je garderais ma chanson porte-bonheur : 'La Liste'.


Et votre préférée ?

‘Ciao bella’.

Propos recueillis pour Evene.fr - Septembre 2007

.....................................................................................................................


Voilà, un de mes coups de coeur musicaux, que je souhaitais partager avec vous,

...au plaisir de lire bientôt vos commentaires,

Claire

Repost 0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 18:57


C'est qui lui ?
           C'est qui ?
                    Mais c'est qui ?

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Laissez moi vous présenter le crooner-rocker à la voix rocailleuse le plus célèbre d'Allemagne, leur Johnny à eux qui fait salle comble à chaque concert depuis plus de 30 ans et dont les albums et best-of se vendent comme des petits pains, une légende vivante... Acteur au début, dans les années 60 à 80, sa carrière de chanteur a ensuite pris le pas avec un succès continu depuis la fin des années 70.
J'ai nommé:

Marius Müller-Westernhagen

 Ballades sentimentales accompagnées de sa guitare ou de son harmonica chéri, ou rock qui swingue, textes tendres ou phrases uppercut, un chanteur très prolifique, qui écrit bien, qui a tout bon, et moi, j'adore...!
Alors, normal, je partage avec vous...



Voilà pour commencer le texte d'une de ses chansons les plus connues, "SeXy"
et le lien pour l'écouter.

http://www.myvideo.de/watch/1456690/Marius_Mueller_Westernhagen_Sexy









 
 SeXy !
SeXy - was hast Du bloß aus diesem Mann gemacht
SeXy - was hat der alte Mann Dir denn getan
SeXy - wo warst Du bloß, als er nachts aufgewacht
SeXy - das tut dem alten Mann doch weh

Du bist 'ne Waffe für die es keinen Waffenschein gibt

SeXy - er hat sein altes Weib für Dich vom Hof gejagt
SeXy - für ihn ist jeder Tag der jüngste Tag
SeXy - Du läßt ihn Deine hohen Stiefel lecken
SeXy - Du wirst reich, stirbt er am Herzinfarkt

Du bist ne Waffe für die es keinen Waffenschein gibt

Sexy - ich würde alles für Dich tun

Sexy - für Dich haben Gott und Teufel 'nen Vertrag geschlossen
Sexy - ich will und will und will und will nur Dich
Sexy - ich bin gefangen zwischen Deinen langen Beinen
Sexy - es ist mir scheißegal, mach' ich mich lächerlich

Du bist 'ne Waffe, für die es keinen Waffenschein gibt

Sexy - ich würde alles für Dich tun!


allez...encore une petite dernière ?

http://fr.youtube.com/watch?v=vztTOKS7_-Q


et, ensuite, pour les romantiques, une deuxième chanson
"Lass uns leben"
http://www.myvideo.de/watch/1456924/Marius_Mueller_Westernhagen_Lass_uns_leben




A très bientôt à tous,
au plaisir de lire et de répondre à vos nombreuses et rafraîchissantes réactions...

Claire 

Repost 0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 23:07
 
 
 
 
 


Histoire d être de bonne humeur...
moi, cette chanson-là,  je l'écoute, je l'écoute encore, je monte bien fort le son, je l' apprends par coeur, je la chante, je fais la choriste ("pa-dam"),  et ca va ...je vois la vie en rose !
et vous, dites moi, ca vous fait quoi ??

Claire



http://fr.youtube.com/watch?v=xRK600UTgfE

Naïve
(A.Red / A.Red, Guy Chambers
)

quelqu’un me demande
comment je conçois la vie
surtout par ces temps-ci

je lui réponds
je ne peux que la voir
en rose

quelqu’un me demande
si je la perçois encore ainsi
hors de mon paradis

je lui dis pour moi la vie
c’est de la
prose

prendre le temps
me faire des illusions
croire dans le bon
flâner dans les champs
appelle-moi naïve

ne pas juger vite
tresser des marguerites
refuser d’être
sur le qui-vive
appelle-moi naïve

tu me regardes, t’approches de moi
quand tu me prends dans tes bras
ta voix…, tes lèvres sur les miennes, tu oses
je vois la vie en rose

prendre le temps (padam)
suivre mon intuition (padam)
croire dans le bon
flâner dans les champs
appelle-moi naïve

ne pas juger vite
tresser des marguerites
refuser d’être
sur le qui-vive
appelle-moi naïve

prendre le temps quelqu’un me demande
comment je conçois
la vie

me faire des illusions quelqu’un me demande
et surtout par ces temps-ci

croire dans le bon quelqu’un me demande
flâner dans les champs si en rose je la vois, eh bien oui

appelle-moi naïve quelqu’un me demande
après mon pays ‘UTOPIE’

ne pas juger vite quelqu’un me demande
si la prose me séduit

tresser des marguerites quelqu’un me demande
si je m’ oppose par ceci

refuser d’être je lui réponds

sur le qui-vive
je suis riche j’ai des perles... de pluie

appelle-moi naïve et plus tard
en rose je teindrai mes cheveux
gris

appelle-moi naïve
...

PS: allez, je suis sympa, en voilà encore un peu plus pour les aficionados...:
http://www.axelle-red.com/fr/biography/
http://www.axelle-red.com/fr/music_and_lyrics/

Repost 0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 16:09
undefined
Bonjour à vous,

En ces jours de grand beau, de soleil parfait et de ciel enfin bleu bleu bleu...je me sens comme la cigale à la sortie de l'hiver...
ou, l'ours qui se réveille et sort de sa caverne ? Chacun son animal...

Ainsi donc, me vient un nouveau topic, afin de mieux vous connaître, vous qui passez sur ce blog et me réclamez encore d'autres articles ...
Poésie, lecture, écriture, chansons, pour moi tout est inextricablement lié... Puisque ce sont les mêmes mots que nous écoutons, lisons, adressons ou écrivons; ce sont les mêmes thèmes, juste une question de rythme, d'accompagnement, de contexte... Je ne connais pas les notes, à mon grand regret, et ne sais pas composer les mélodies habillant les textes, alors je me focalise sur le son des mots, la musique des rimes, l'écho des découpages de phrases, des silences et des virgules, le rôle de la ponctuation, des majuscules ou des espacements...
Les Mots s'exaltent au centre de ce blog, et il me semble donc juste d'enchaîner un article musical...
Musique les amis ! Musique...,  Musique ?
Oui, dites moi ce qui tourne en ce moment chez vous, ce qui vous fait vibrer, ce qui vous met de bonne humeur dès les premières mesures, ce que vous fredonnez sous la douche ou chantez à pleine voix...
Moi aux temps chauds, je dansais, et en ce moment j'écoute, ne vous en déplaise, l'album de Rose, douces chansons de variétés francaises, avec lesquelles je me sens parfaitement en phase. Mon TOP tournant en boucle sur la platine ces derniers jours: Rose donc, Corneille (jazzy, groovy, frenchie encore...), Rosenstolz (très talentueux duo allemand qui n'a malheureusement pas franchi nos frontières aussi gaillardement que les ados gothiques surexcités de Tokyo Hotel), Mika, comme une coupe glacée avec une paille parasol, pour une dose de soleil sucré, (même s'il est tellement entêtant celui-là que j'ai du mal à ne pas me trémousser et piailler dés qu'il enchaîne ses refrains...!), Ray Charles, pour l'ambiance crooner inaltérable, M en concert avec ses riffs de guitare trop trop bons...et, ma chouchoute, Axelle Red, dans le Jardin Secret de laquelle je me promène des heures.
Comme vous l'aurez compris si vous vous êtes baladés sur le blog, je suis très sensible aux chansons à textes...évidemment puisque dans mes rêves les plus osés je me vois en ...
paroliste...
(perdu !)
C'est dire à quel point je décortique les chansons et rien ne m'horripile plus que les CD dans lequel le livret intérieur ne reprend pas les paroles, ou pas toutes, mais se contente de photos stylisées et autres maquette déco...Non, non, je ne citerai pas de nom ! Voili, voilou, un nouveau petit article qui attend vos commentaires pointus et vos idées accoustiques ...
A bientôt,
Claire
Repost 0
Published by Claire - dans Musique
commenter cet article

Présentation

  • : Chacun son Truc
  • : Lire et écrire...un échange permanent. Sur ce blog vous pourrez lire de la poésie moderne, écrire vos réactions au sujet des articles en ligne, partager vos coups de coeur littéraires, musicaux, poétiques...! Lire de la poésie est aussi simple, musical et détendant qu'écouter votre album favori, vous verrez, on y prend goût ! A bientôt,
  • Contact

Recherche