Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 10:39

 

Piece by piece

 

 

Piece by piece you got to know me better

Step by step we began to love each other

Piece by piece you took my clothes off

Step by step we learned to make love together

Piece by piece you ate me all

Step by step I melted into you

 

And my remains

My flesh and bones

Are like ashes and tears

You drank my blood and spitted my heart

But my remains

With these ashes and tears

Will grow strong in you

Like flowers, into cactus

Nestled in your soul

Like a bird, into an eagle

 

Piece by piece my body is a patchwork

Step by step I make it nicer

Piece by piece I recover my balance

Step by step I walk up stronger

Piece by piece our love like ripped out pictures

Turns into a rainbow

 

I have no more anger in me

No more pain or sorrow

Just a warm sunshine feeling

Like if your lips were still on mine

Storm is over and your silence

Let me hear my heartbeats

And your detachment and indifference

Let me see the colors of my dreams

Cos I know where I belong

I’m here

I’m in you still

and forever.

 

CF

9/12/16

 

http://www.thebookedition.com/fr/tant-qu-il-y-aura-du-bleu-p-119757.html

 

Piece by piece
Repost 0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 22:42

coureur.jpg

 

 

L'important c'est de participer...

 

 

 

Tandis que l'homme court...

En boucle autour du monde

Sur les routes fécondes

Il éprouve sa résistance

Il épuise sa patience

Tandis que l'homme court

Comme pour rattraper le sort

Il trompe son corps par l'effort

Comme pour rattraper le temps

Aller plus vite que les ans

Tandis que l'homme court...

 

La femme elle, elle s'abîme

S'abîme en considérations

Avec pour seule consolation

Un miroir muet sans pitié

Creusant des lignes sur son papier

La femme elle, elle s'abîme

Elle s'abîme en contemplation

De ce qu'il reste à accomplir

De tous ses rêves en devenir

Tissant la laine infiniment

Sourire aux lèvres, le coeur battant

La femme elle, elle s'abîme...

 

Tandis que l'homme nage

Au loin vers combien d'horizons

Au large et en toute saison

Il engourdit sa peau dans l'eau claire

Réfrène tout désir par le fer

Tandis que l'homme nage

Pour se fondre en un rythme animal

Loin de tout sentiment idéal

Il coule dans ses veines du plomb

S'éloigne et se rapproche du fond

Tandis que l'homme nage...

 

La femme elle, elle attend

Le retour du guerrier, de l'amant

Elle est la récompense, la médaille

La ligne d'arrivée où qu'il aille

Qu'importe le chemin pourvu qu'elle

Lui ouvre encore les bras comme des ailes

La femme elle, elle attend

Et même si son corps est moins brûlant

Elle compte les tours et les tournants

Son chronomètre unique est celui

Qui mesure les pulsions vers lui

Qu'importe la manière, l'objectif

Est simple et lumineux au sportif...

 

 

Epilogue:

Et pendant ce temps l'homme court

A quatre pattes et sans secours

Droit devant c'est son aventure

Sans pansement ni confiture

La femme est là à la fenêtre

Son petit enfant va peut-être

Apprendre à marcher demain

Elle le rassoit d'une main...

 

 

CF

4/7/14

 


courir.jpg

 

 

http://www.thebookedition.com/livres-claire-fessart-auteur-404.html

couv-royaume-des-abeilles.png  couv-chacun son truc  couv-enfant-de-sable.png

Repost 0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 20:15

Echo

 

 

Où es-tu ?

Dans ce monde à toute vitesse, à toute allure, je te perds de vue

Tu cours au loin, comme poursuivi par le diable

Comme poursuivi par ma chance,

et ton haleine est mon drapeau

Où vas-tu ?

Au plus haut des sommets, tu te jettes dans le vide

Aspiré par le tourbillon des jours insipides

J’ai perdu ta main, j’avance à tâtons

et ton cri n’est plus qu’un écho

Où vis-tu ?

Ici, là, ailleurs, encore, attendre,  demain,

Je ne sais plus le compte de ces absences

Du bout des doigts je pianote comme un enfant qui grignote

vers toi en souriant, instable, inconditionnel

Où es-tu ?

A l’instant, juste quand j’y pense, maintenant

Si long d’espérer, de convoquer nos serments

Ce décalage imposé fatigue mon corps qui palpite

La mémoire suffirait-elle à garder les braises?

Où vas-tu ?

Es-tu heureux, au moins, sans moi dans les yeux

Es-tu vivant dans le bleu du vent, dans la caresse de l’eau

Es-tu pressé de nous, envieux d’encore

Haletant d’un désir unique, qui laisse tremblant

Où vis-tu ?

Qui te parle, te touche, t’écoute

Qui glisse des mots doux sur ta nuque apaisée

Qui te lit l’amour sur les lignes de la main nue

Qui t’écrit la vie, te raconte les secrets de nous

Où es-tu, mon tendre amour ?

 

Moi,

Je suis là,

Tu sais me trouver

Je ne bouge pas.

 

 

CF

17/2/14

(Inédit) 

 

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

  Acheter Le Royaume des Abeilles

http://www.thebookedition.com/chacun-son-truc-claire-fessart-p-1775.html

Repost 0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 21:27

 

 

Image du Blog leseigneurdesnano.centerblog.net

Galaxie

 

Tout mon univers,

tient entre les deux parenthèses de ton sourire clair

Qui sans ambiguïté mathématique abrite tous tes mots d’amour

L’immensité de mon monde,

comme une bille chauffée au creux de ta paume

Voyageant à l’abri de ta poche, en passager clandestin tout le temps caressé

Mon éclat, mon orbite, mon cycle ou mon aspiration

Tend vers la ligne entre nos deux cœurs perdus

Pointillés scintillants comme des traces de baisers ou des clins d’œil joyeux

Tout mon ciel,

Se résume à tes bras tendus qui se referment autour de mon corps

En un infini de possibles.

 

Toute la lumière,

au bord de tes paupières qui m’ouvrent le jour

Toute la tendresse,

au bout de tes doigts qui me tracent et me désignent

Toute la parole,

entre la musique de ta voix qui monte et redescend

Toute la force,

sur ton dos qui se penche et m’emporte

Toute la douceur,

contre ton cou qui sent le savon et colle à ma joue

Toute l’aventure,

derrière ton pas qui scande la route et sculpte mon chemin

Tout le temps,

au rythme de ton pouls qui compte et palpite sous mon pouce.

 

(Inédit)

CF

24/10/13

 

 

       

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

 

Repost 0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 23:29

 

Pour Eux trois

 

 

Au clair de lune

Au pied du mur  

Autour du feu  

Autour du cou  

J’aime  

Entendre mon fils qui chante dans sa chambre

Seul, fier, détendu, solaire

Son casque rivé aux oreilles

Un sourire aux lèvres

Assis au milieu de sa foire habituelle

J’aime

Regarder ma fille qui lit sur le canapé

Son petit nez plissé,  concentrée

Le corps allongé avec nonchalance

Ses bottes balancées en tas à ses pieds

La douceur de son visage pur

J’aime

Savoir mon fils heureux, entouré, aimé

L’entendre parler fort au téléphone

A ses amis, à sa vie de plus grand

A sa vie sans moi, mais jamais loin quand même

Les étincelles qui me réchauffent dans ses yeux

J’aime

Ces trois petits êtres de chair et de cœur

Ces trois petits corps sortis du mien un jour béni

Je les couve, je les touche, je les caresse sans cesse

Je les écoute, je les console, je les rassure

Je les enlace, je les embrasse, je les laisse aller…

Au vent léger

Au gré des ans

Au fil des jours

Au bout du chemin

Au bord de ma peau

J’aime

Sans effort, sans arrêt, sans remords ni regret

Ce qu’ils deviennent et ce qu’ils sont

Ce qu’ils promettent et ce qu’ils font

Ce qu’ils espèrent, ce qu’ils feront

J’aime

Et ça n’a pas de forme

Autre que mes mains sur leurs fronts

Et ça n’a pas de goût

Autre que celui de mes baisers sur leurs joues

Et ça ne fait pas plus de bruit

Que le soupir de les savoir là.

 

CF

6/2/13/ (Inédit)

 

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable
  

Repost 0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 21:19

 

 

  

Raisons

 

 

Parce qu'on dit qu'un mot

en appelle un autre et

puis

encore un autre

 

Parce qu'on croit qu'il est plus

facile de dire que d'écrire

plus

facile de voir que d'y croire

 

Parce qu'on fait tout

et n'importe quoi

alors qu'il suffirait de fermer

les yeux et d'ouvrir

ses doigts

 

Parce qu'on vit dans une bulle d'air

dans un bruit de fond

dans un fond de tiroir

dans un trou d'herbe

dans une flaque de ciel bleu

 

Parce qu'on n'est pas

ce qu'on dit

ni ce qu'on pense

qu'on a dit

ni ce qu'on tait

 

Parce que ni toi ni moi

ne me connaissons

malgré le temps qui glisse

qui fond

le temps qui tourne

en rond

 

Parce que je ne sais rien faire

d'autre

ni de mieux

à part dormir

seule

dans la lumière chaude,

 

Viens,

 

CF

(Claire Fessart / inédit 2012)

 

 

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 19:42

 

Symétrie

 

 

Au beau milieu du silence,

je crie vers le ciel en larmes

Je crie vers le ciel

Vers ses pointillés clignotants

Comme autant de signes que je n ai pas saisis

Comme autant de clins d œil que je n ai pas compris

 

Au beau milieu de ma peine immense,

je touche les ailes du papillon rose

Je touche ses ailes

La poudre vivante de sa couleur

Comme un pigment qui maquille mes doigts inutiles

Comme un reste de joie que je saupoudre sur mes draps

 

Au beau milieu de ma cellule,

je pense encore à ma liberté

Je pense que les mots voleront encore

Comme des étoiles filantes aux rires sonores

Comme des mouettes affamées vers les rives du matin salé

 

Au beau milieu de ma vie,

je marche à longues enjambées

Je marche vers des demains inconnus

Comme des pages nouvelles que je tourne avec gourmandise

Comme des plages blondes et chauffées de soleil

 

Au beau milieu du vide,

je plane entre ciel et mer

Je plane les yeux bien ouverts

Comme une feuille tombée sur l étang après l averse

Comme un bout de bois flotté dérivant jusqu'à l horizon bleu

 

Au beau milieu du silence,

j entends chanter ta voix vers moi

J entends la douceur de tes lèvres

Comme un refrain de toujours qui m accompagne en état de grâce

Comme un air d évidence que nous respirons à chaque souffle

 

Au beau milieu de moi,

de la forteresse de mon cœur en miettes

Je rebâtis la maison de mes rêves et la chambre de nos mémoires

Au beau milieu de moi, encore et encore

Je crierai l envie de chaque seconde qui bat.

 

CF

(inédit)

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:46

 

 

 

LOVE DOSE

 

 

   

Quelqu’un pour me donner ma piqûre

Mon fix à moi mon addiction pure

Ma petite poudre anti morose

Mon gentil coup de fouet… ma lovedose

 

Ma lovedose

Ma lovedose

 

Toi et moi et je fais pause

Toi et moi pour la même cause

Moi plus toi tout nus tout chose

Toi plus moi pas d’overdose

 

Quand les journées n’ont pas de raison

Que les nuits ne sont plus en chanson

Qui vient me donner ce baiser rose

Pour m’éveiller je veux… ma lovedose

 

Ma lovedose

Ma lovedose

 

Toi sur moi je tiens la pose

Moi sur toi apothéose

Moi plus toi tout nus tout chose

Toi plus moi pas d’overdose

 

Au milieu d’un silence de trop

Après les questions à demi-mot

Qui se penche sur mes lèvres closes

Ce goût sucré c’est bien… ma lovedose

 

Ma lovedose

Ma lovedose

 

Toi en moi allez si j’ose

Toi en moi tout en symbiose

Toi et moi pour la même cause

Toi et moi et je fais pause…

 

Ma lovedose, ma lovedose…

 

CF

(inédit 2011)

 

 

 

 

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

Repost 0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 21:58

 

SDF

 

 

 

J'habite dans le coeur d'un homme

 

Longtemps j'errais mon âme en peine

Les poings serrés le corps en berne

Longeant les murs cherchant abri

Dans ma mémoire aux coins jaunis

 

J'habite dans le coeur d'un homme

 

Partout j'allais le pas inquiet

Portant mon trouble comme un paquet

Ni en voyage ni en vacances

Ni en retour ni en partance

 

J'habite dans le coeur d'un homme

 

J'ai cru trouver mille maisons

Mais jamais celle à ma raison

L'aube venue déjà dehors

J'étais livrée seule à mon sort

 

J'habite dans le coeur d'un homme

 

Puis vint le jour où j'ai trouvé

Ma nouvelle adresse attitrée

Là dans le creux de son épaule

Brillait la clé de mon royaume

 

J'habite dans le coeur d'un homme

 

Depuis je vais le pas léger

Toutes mes questions bien rangées

Je connais son chemin par coeur

La vie est longue aux promeneurs

 

J'habite dans le coeur d'un homme

 

Dans le coeur de cet homme

J'ai décidé de faire

Ma résidence secondaire

En somme...

 

 

C.F.

(2011 - inédit)

 

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

Repost 0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 23:04

 

 

Confiance

 

 

 

 

Elle est là, cette chaleur grise et douce

Comme un pull d’octobre sur l’hiver qui pousse

Tapie au creux de soi au détour d’un sourire

Elle arrangera demain, effacera le souvenir

 

Elle est là

Et ça va

Tellement mieux

Comme ça

 

Sans confiance

En soi

Plus on pense

Moins on y croit

 

 

Elle est là, cette odeur de cannelle et de cendre

Comme un goûter au coin du feu en décembre

Gardée au fond de soi, elle revient en surface

Pour marquer le chemin et réinventer les traces

 

 

Elle est là, cette rengaine qu’on avait oubliée

Comme une berceuse d’autrefois qui savait tout calmer

Nichée au coin de soi, elle se fait un peu plus forte

Couvre tous les échecs, met le pied dans la porte

 

 

Elle est là, cette impression forte et sûre

Comme une main puissante escaladant les murs

Serrée tout contre soi, elle se tend se déplie

Et balaie tout le reste dans un geste d’oubli.

 

 

Elle est là

Et ça va

Tellement mieux

Comme ça

 

Sans confiance

En soi

Plus on pense

Moins on y croit...

 

CF

 

  A bientôt chers amis lecteurs, et n'oubliez pas de laisser une trace de votre passage sur ces pages en écrivant un petit commentaire... auquel je répondrai avec plaisir !


Claire Fessart

http://www.thebookedition.com/advanced_search_result.php?keywords=claire+fessart

Acheter Chacun son Truc Acheter Le Royaume des AbeillesAcheter L\'Enfant de Sable

Repost 0

Présentation

  • : Chacun son Truc
  • : Lire et écrire...un échange permanent. Sur ce blog vous pourrez lire de la poésie moderne, écrire vos réactions au sujet des articles en ligne, partager vos coups de coeur littéraires, musicaux, poétiques...! Lire de la poésie est aussi simple, musical et détendant qu'écouter votre album favori, vous verrez, on y prend goût ! A bientôt,
  • Contact

Recherche